Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Publié par le 19 Déc 2012 dans Actualités, Championnats, Compétition | 6 Commentaires

Championnat de France 5ème série par Alexis

Championnat de France 5ème série par Alexis

Merci à Alexis pour son résumé détaillé de son tournoi. Je rappelle qu’il représentait au Championnat de France 5ème série, à Niort, les couleurs de RZ et des Pays de la Loire (la classe).
Alexis is speaking :
Voilà plusieurs mois que j’attends une compétition où le niveau est homogène, pour le championnat de France 5ème série, je vais être servi.. Partant de chez moi à 12h30 j’arrive plie poil à l’heure de convocation : 18h ! 4h de train.. J’ai même vu la mer pour aller à Niort !! Ecoutant de la musique, je me laisse envoûter par l’incroyable élégance de la polyphonie viennoise de Joseph Haydn, subtile, riche et énergique à vous réveiller Haydn lui-même, mort depuis 200 ans pourtant !.. Mais revenons au squash, un bus m’amène laborieusement de la gare au club dans les embouteillages, arrivé à bon port je découvre le tableau : 3 forfaits et je pars 18ème sur 32, c’est la loterie à notre niveau… 1er match très dur après une semaine de boulot éreintante, je ne peux pas trop compter sur mon physique (seule valeur à peu près sûre chez moi..), je perds 1/0 contre un adversaire expérimenté (45 ans), propre, intelligent et présent physiquement, ça commence mal… Mais coaché par 2 normands extrêmement sympathiques, je comprends qu’il faut relever le rythme, prendre plus tôt, varier les coups, et je gagne le match 3/1 épuisé mais ravi d’avoir passé le 1er tour. La récompense c’est le match du lendemain à 12h au lieu de 10h !…
8ème de finale face à un clermontois, n°2 du tournoi, qui n’a pas fait de match au 1er tour donc frais, mais je le sens très stressé, il m’a vu jouer hier.. J’ai clairement l’ascendant psychologique, mais les batteries ne sont pas encore rechargées. je perds le 1er jeu logiquement, gagne le 2ème grâce à ses fautes, le 3ème est très accroché, du vrai squash, mais il est pour lui; hors de question de me faire sortir alors qu’on a le même niveau : je gagne le 4ème 11/1 en jouant impeccablement (mathieu fort n’aurait rien vu… bon, peut-être pas quand même..), le 5ème est très tendu avec un score serré jusqu’à 8/8, je m’envole jusqu’à 10/8, les quarts de finale ne sont pas loin! Mais je n’en peux plus physiquement, je tente un shot… la tôle! J’ai pas bien compris, je recommence… la tôle! Nous voilà à 10/10, quel imbécile! Nouvel échange difficile… 3ème tôle! Quelle générosité ce Alexis! Encore un point, je n’ai plus de lucidité, il craque pas, je perds le match 12/10 dans le 5ème! Quel dommage!.. On sait tous ici, qu’à notre niveau, celui qui ne fait pas de fautes gagne, mais tout le monde tente quand même des coups difficiles… J’ai été patient tout le match, et à vouloir finir le point tout de suite, les quarts de finale ont pris la fuite…
C’est parti pour les places 9-16. Me voilà contre un jeune avec une bonne raquette, même pas le temps de faire des échanges, l’arbitre (président de la ligue poitou-charentes) nous oblige à jouer tout de suite, jamais vu ça! L’idée du sport n’a pas la même résonance dans une tête vide… Je perds le 1er jeu qui était mon échauffement, et vidé du match précédent, dégoutté par l’attitude malveillante envers moi de l’arbitre, je lâche tranquillement le match à 16/14 dans le dernier jeu : un 3/0 pas juste et désagréable, mais c’était écrit comme ça…  Dernier match de la journée contre un sudiste très sympa qui est à égalité au niveau des bières bues juste avant (3 c’est encore raisonnable..), on est bien détendus, nos jeux sont similaires, on essaye de construire des beaux points et on y arrive! Quelle bataille! On donne tout ce qui nous reste mais j’ai l’ascendant et gagne 3/1, complètement rincé, on reste bien 10 secondes dans les bras l’un de l’autre à la fin du match…
La bière salvatrice panse nos plaies et je décide de rester à la soirée, ayant bien sympathisé avec mes 2 normands, 3 clermontois et 1  chnord. C’est le traquenard, mais c’est ça qu’est bon!! Je mets 1 heure pour réussir à prendre ma douche avec les rafales de bières qui sortent de partout! Un très bon repas nous attend après un apéro de 5 heures.. On papotte, on rigole, on chante même! C’est pas « cosi fan tutte » de Mozart, mais c’est la bonne poilade quand même. On finit dignement (sans ramper) vers 2h30 du matin par aller se coucher, l’hotel est en face de la route. Morphée m’emporte sans négociations possibles dès que mon corps s’est retrouvé en position horizontale…
Reveil assez pateux, mais on a vu pire. Il me reste 1 match pour la 13ème place contre Mathis Lautier des cèdres. Je donne tout au 1er jeu, et à 9/9, fais 2 cadeaux, c’est noël avant l’heure! après ça, mes jambes ne m’obéissent plus : 3/0, je sors à bout de force en boitant, content de ne pas m’être blessé.
Je finis 14ème, conscient d’avoir plus ou moins lâché le tournoi en huitième et de ce qui manque à mon squash pour prétendre à un niveau supérieur. Excellente expérience à ne pas manquer pour ceux ou celles qui en auraient l’occasion.
Encore un gros week end squash, ruinant physiquement, psychologiquement et financièrement… mais le jeu en vaut la chandelle.
Je poiraute à la gare de La Rochelle, attendant mon train pour Nantes (en retard), impatient de pouvoir y faire une sieste réparatrice, car demain : retour au chantier et le soir… entraînement!!! On aura tout vu!…
Je me replonge dans la grâce des phrases sinueuses de mon roman pour éviter de redescendre sur terre trop vite, enlacé par le piano tourmenté de Beethoven qui me laisse méditer sur la tragique pensée que : si un sourd a révolutionné entièrement la musique, un manchot aurait du mal à en faire autant au squash………
Alexis Fleury

6 Commentaires

  1. Un article tout en poésie… Merci Alexis, quelle belle façon de nous conter ton aventure Niortaise !
    Félicitations pour tes résultats et les leçons que tu en as tirées, ça ne sera qu’un plus pour te permettre de finir 1er l’année prochaine…

  2. Malheureusement on lit à travers les lignes que tu as un physique en mousse. Faudrait peut etre faire un peu de ghosting…
    Trève de plaisanteries : Article très sympa à lire, il manque juste quelques photos.

  3. Bravo Alexis . Dommage pour ce 8ème ! . L’année prochaine cela sera le championnat de France 4ème série à ce rythme !

  4. bravo alexis, une belle experience bien partagée.
    comme dit le president surement les 4émes series l’année prochaine.

  5. résumé super sympathique alexis. bravo aussi pour ton tournoi

  6. super alexis ! les 4eme series l annee prochaine puis les 3!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.