Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Publié par le 25 Mar 2013 dans Actualités, Championnats, Compétition | 1 Commentaire

3ème journée des championnats régionaux

Bonjour à tous

Voici un résumé de la 3ème journée des championnats régionaux, par équipe donc :

 

RZ 4 (Cyril is speaking)

Dimanche 17 mars, 7h10, l’équipe RZ4 prend la route pour sa troisième journée de championnat de ligue interclubs. L’équipe est composée d’Antoine, Cyril, Arnaud et Jérémy. Dans la voiture, sous les ondes d’RFM et nostalgie, tout le monde est motivé ; on parle déjà des rencontres qui nous attendent et on sait que ça ne va pas être facile. Notre première rencontre nous opposera à Challans, sur le papier c’est l’équipe la plus faible de la journée même si elle affiche déjà de très bon joueurs.

Nous sommes les premiers Rezéens sur les lieux ; quelqu’un a dit les premiers seront les derniers ? On s’imprègne de la bonne ambiance du club avec tous ces groupes de jeunes venus pour le championnat des 5 nations. On prend également le temps de s’échauffer.
Challans
C’est parti, Jérémy ouvre le bal. Son adversaire Nicolas Faure est bien mieux classé mais Jérémy reste combatif et appliqué. L’écart de niveau est cependant trop important, Jérémy perds 3-0. C’est au tour d’Antoine qui affronte Emmanuel Denis. Ça commence bien pour Antoine qui mène en début de partie mais Manu accélère et frappe comme une mule pour enfin remporter le jeu. Au deuxième jeu Antoine se fait toujours malmener. Au troisième Antoine commence à trouver des solutions en levant la balle mais tout bascule lorsqu’il se blesse à la cheville (double entorse). RZ4 est donc privé de son n°1 pour toutes les rencontres de la journée. DUR DUR !! C’est Cyril qui s’oppose maintenant à Cédric Gény. Cédric gagne le premier jeu sans trop de difficulté. Il se relâche un peu dans le deuxième, Cyril en profite et parvient à gagner le jeu. Malheureusement Cédric reprend le dessus dans les jeux suivant pour remporter la partie. C’est au tour d’Arnaud qui n’est pas là pour faire de la figuration !! Il donne du file à retordre à Ludovic Petit mais se retrouve rapidement au fond du court sans pouvoir imposer son jeu. Arnaud perd le match avec beaucoup de frustration.
Nous perdons 4-0.
Cèdres 4
Nous perdons 4-0.  Jérémy est toujours aussi combatif. Cyril ne parvient pas à mettre son adversaire en difficulté. Le jeu très académique de Mathis Lautier convient tout à fait à Arnaud qui joue juste et prend beaucoup de plaisir sur ce match.
Cèdre 3
Nous perdons 4-0. Jérémy se retrouve une fois de plus devant un adversaire hors de portée et fait son possible. Cyril fait un beau match contre Yohann Hayere. Mais de bonnes sensations et quelques amortis bien réussis (si si c’est vrai) ne suffiront pas face à cet adversaire. Arnaud, qui est un peu moins frais qu’au match précédent, se retrouve régulièrement en retard sur la balle. Il parvient tout de même à faire bouger son adversaire mais perd le match en faisant beaucoup de fautes directes.
Et voilà, 3 défaites pour RZ4 face à des équipes d’un niveau nettement supérieure. Cependant, cela n’a pas entamé le moral à toute épreuve de notre jeune équipe. On sait que le chemin est long et semé d’embûches. On reviendra l’année prochaine, plus rapide, plus précis … plus FORT  🙂
RZ 3 (by Simon)
L’équipe : en 1 Pascal Gautier, en 2 Nico Brisseau, en 3 Simon Micheau et en 4 Nico Mercier. Notre objectif est simple : gagner l’intégralité des rencontres et assurer ainsi notre place pour les play-off (et la montée en R1 qui va avec !)
Les Cèdres 4
Nico M ouvre le bal contre Mathis Lautier. La partie s’annonce serrée et le réveil brutal. Nico peine à trouver son rythme et commet de nombreuses erreurs. Mathis joue habilement un jeu décousu, avec de nombreuses balles hautes et molles et trouve d’avantage de longueur que Nico qui, à courir après la balle, est asphyxié. Mathis s’impose et Nico cogite.
Pascal affronte certainement le meilleur joueur de R2 : Maadi Diop (3A) L’entrée en matière est directe, avec un premier jeu expédié manu militari par Maadi. Pascal se rebelle et offre une très belle résistance sur les deux jeux suivants sans parvenir à faire douter la machine Diop. 2-0 pour les Cèdres 4… et aucun jeu marqué par notre équipe.
La pression repose sur Nico Brisseau qui affronte Guillaume Lautier et qui n’a pas le droit à l’erreur. Précis, rigoureux, Nico travaille Guillaume dans toutes les phases de jeu : son sérieux émousse rapidement son adversaire qui n’arrive plus à suivre le rythme. Nico prend confiance, se lâche… et gagne 3-0. Belle prestation d’un joueur qui monte !
Enfin, je rentre en piste. Je dois gagner 3-0. Très concentré, j’attaque le premier jeu à fond et ne laisse aucune balle traîner. Mon adversaire est pris à la gorge et croule sous mon agressivité. 1-0. Le deuxième jeu se resserre considérablement. Lui se bat pour marquer un jeu, moi pour ne rien lâcher. Les coups sont plus rudes, plus âpres, le jeu gagne en intensité physique. 2-0 pour RZ. Début du troisième jeu. Des petites étoiles viennent orner ma vision du jeu et je bascule lentement vers une lutte contre moi-même. Je me suis mal hydraté depuis notre arrivée au Mans et n’ai pas eu la présence d’esprit de me nourrir depuis l’aube. Dommage. La réalité me rattrape et j’accuse le coup. Affaibli, je ne fais pas le poids et perds ce 3ème jeu décisif. La pause salvatrice me permet de retrouver juste ce qui faut de jus pour terminer le match et gagner 3-1. Malheureusement, nous perdons 7 jeux et n’en gagnons que 6… et ne marquons qu’un petit point.
Les Cèdres 3
Nico M rencontre Rocheteau Alban. Une rencontre rythmée, dans laquelle Nico court beaucoup. Ses coups n’arrivent pas au fond et son adversaire, malin, en profite pour faire durer les échanges et fatiguer notre joueur qui doute déjà. Malgré un combat acharné, Alban finit par faire la perf du jour et donne le premier point aux Cèdres.
Pascal joue Bruno Jacob, joueur incontournable de l’esprit sportif des Cèdres. Pascal a l’avantage physique mais Bruno a une volée impressionnante. Le score grimpe à touche-touche et Pascal ouvre son jeu au fil des points. Moins d’erreurs, de la longueur, du touché, l’écart est fait et notre numéro 1 prend les commandes. Le 2ème jeu, puis le 3ème ne laisseront aucune sortie possible pour Bruno qui est dépassé par la présence de Pascal qui a réussi à hausser son niveau de jeu. Un match gagné partout !
Nico B s’élance à son tour et tombe sur un adversaire robuste, Hayere Yohann ! Ça sent une rencontre de coureurs de fond ! Largué dans le premier jeu, Nico trouve les ressources pour recoller – on ne saura l’expliquer – au score et l’emporter in extremis ! Il semble évident que ce premier jeu conditionnera la suite de la partie : l’ascendant psychologique semble écrasant, voire insurmontable. Les points sont nettement à l’avantage d’un Nico qui s’envole… Belle victoire 3-0.
Enfin, je rencontre Guérin Olivier. Je me suis refait une santé entre ces deux tours et j’attaque mon 2nd match serein. Oui mais voilà, le premier jeu ne me permet pas d’entrevoir les clefs du match et je sens que la rencontre s’annonce plus que compliquée… Je perds logiquement le premier jeu. C’est là qu’intervient notre atout rezéen : môsieur Mat’ Fort pour le coatching gagnant !! Je resserre le jeu au fond, trouve de la longueur puis casse le rythme devant ou en double mur… Je colle mes balles, je colle mes balles, je colle mes balles ! Mon adversaire plus âgé doit maintenant courir dans tous les sens pour suivre le rythme. Je m’accroche et sens que ce coatching m’apporte de la clairvoyance, de la sérénité. Les 3 jeux suivants sont à mon avantage. Merci Mat’ pour cet aiguillage sur mesure !
Nous remportons cette rencontre, 3-1 et prenons volontiers les 3 points qui vont avec.
Coulaines 1
La dernière rencontre est primordiale : se joue ici et maintenant la qualif pour les play-off.
Nico M rentre vite dans son match et tient à ne pas revenir bredouille de ses 3 matchs. Comme à ses 20 ans, Nico a retrouvé toute sa fraîcheur. Il agresse, joue vite la balle et trouve ENFIN de la longueur !! Il maîtrise le match de A à Z et offre le premier point à RZ face à Pilon Gwenaël.
Pascal rentre sur le cours motivé. S’il gagne, nous sommes (presque) qualifiés ! Hé oui, mais il faut gagner et môsieur Malet Stevens (joueur ô combien sympathique) donne du fil à retordre à Pascal ! Un match en 5 manches, qui se joue à peu de choses, 2-3 erreurs ici et là et Stevens l’emporte devant ses jeunes enfants (qui viennent pour la première fois encourager leur daddy) – bravo à lui. C’est toujours un plaisir de croiser sa route.
Nico, imperturbable jusque là, doit négocier une rencontre difficile face à Bernard Xavier. Il démarre avec le sérieux qu’on lui connaît et fait déjouer son adversaire. Nico semble serein, il fait le boulot à merveille. 1-0 puis 2-0. Et comme le dit l’adage, jamais 2 sans 3. Bravo Nico !
Je rentre sur le cours pour finir le beau travail engagé par mes coéquipiers. Incisif et mordant, j’attaque fort tout de suite. Un premier jeu expédié, puis un autre. Je me déconcentre pour le troisième jeu que mon adversaire Leroux Antoine négocie au mieux. Je gagne la 4ème manche et RZ3 arrache son billet pour les play-off en terminant 2ème du championnat.
RDV le 14 avril à Rezé pour les play-off contre Coulaines 1… Ça va chauffer !!

1 Commentaire

  1. Bravo les gars !!!! Forza RZ

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.